www.philatelistes.net - La presse philatélique écrite
Club Philatélique de Sarcelles et Environs
COLLECTIONNEURS NE RESTEZ PAS SEUL ! NOUS AVONS LA MEME PASSION

Notre association vous permet de partager avec d'autres ce loisir culturel et est a la disposition de tous (jeunes et adultes) débutants ou expérimentés. Amis philatélistes et collectionneurs de Sarcelles et de la Communauté Roissy Pays de France, de St Brice sous Foret et de la Communauté Plaine Vallée et des environs, ne restez plus isoles. Nos réunions sont gratuites et ouvertes a tous les collectionneurs - vous pourrez faire des échanges et des recherches: timbres, entiers postaux, télécartes, cartes postales...



En adhérant a notre association, nous vous proposons un certain nombre de services: consultation et prêt des catalogues, service des nouveautés, réduction importante sur l'achat de matériel, un tarif préférentiel club pour les abonnements aux revues philatéliques : Timbres Magazine, l'Echo de la Timbrologie, Atout Timbres... Notre association est affiliée à la Fédération Française des Associations Philatéliques (FFAP) et au Groupement des Associations Philatéliques de Paris - Ile de France (GAPHIL). Notre site internet http://clubphilateliquesarcellesetenvirons.com 
vous permettra de mieux connaitre nos activités, il présente également quelques souvenirs édités à l'occasion de telle ou telle manifestation. 

Nous éditons un bulletin ou chacun peut faire paraitre des annonces pour des recherches, des échanges. 

Nous organisons chaque année un Salon des Collectionneurs à Sarcelles à la Salle André Malraux le dernier samedi de janvier.



Réunions mensuelles au Club Honoré PONS Carrefour BULLIER

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

La presse philatélique écrite


l'Echo de la Timbrologie
septembre   2020

cliquez ici pour plus d'informations sur  l'Echo de la Timbrologie

Numéro 1953 - Septembre 2020 ÉDITORIAL : Les secrets des globe-philatélistes

(Sophie Bastide-Bernardin)
Actualités
- A bon port avec le CIRP à Conflans-Sainte-Honorine
- La fête du timbre 2020 aura bien lieu
- Napoléon à la Roche-sur-Yon
- La une du Tome 1 des 125 ans d'Yvert et Tellier
- Destination le Musée de la Poste pour rêver l'univers
- Une grande première : Stampex international virtuel !
- Château Bourbonnais
Autocollants
- Fête du vélo à Saint-Brévin-les-Pins
- Un tour de manège à Vienne
- Voyage dans l'espace au Musée de la poste Multimédia : Pratique de la philatélie en Haute-Savoie
L'Amicale philatélique d'Annecy (APA) dispose d'un site bilingue (français-anglais), vitrine de sa vie associative mais surtout opportunité de montrer des pièces philatéliques, souvent d'intérêt marcophile régional. L'APA a pour habitude de se retrouver tous les dimanches matins, de 9 h 30 à 11 h 30, dans son local du 3 boulevard du lycée, à Annecy. Elle espère reprendre ses activités normalement, à la rentrée de septembre. Celles-ci incluent entre autres un programme de conférences Sur son site, l'amicale propose un agenda des gramdes manifestations philatéliques. Elle présente également son histoire, de sa naissance en 1911 jusquà aujourd'hui, illustrée en philatélie. Sa rubrique la plus attrayante est probablement celle de la pièce du mois avec un visuel de belle qualité et toutes les explications pour en décrypter les moindres éléments. Ces pièces sont consultables par ordre chronologique d arrivée sur le site ou par thématique, en choisissant un mot ou une expression clé - par exemple, "Affranchissernent insuffisant" ; "Annecy" ; "Marques sardes" ; "ThÔnes". Les adhérents peuvent aussi publier ici des études plus complètes, d'ordre général - sur la philatélie française voire étrangère... ou spécialisées, ayant trait plus précisément à la marcophilie savoyarde, par exemple, en lien notamment avec l'ancien duché de Savoie. Ces dernières sont l'occasion de se pencher sur le passé d'un territoire qui n'est devenu français qu'en 1860

Voir : philatelie-annecy.fr

Rencontre. Dans les règles de l'art philatélique
André Beaune a évoqué pour nous quarante ans de carrière en tant que négociant en philatélie au Carré Marigny, le Marché aux Timbres de Paris. Malgré les incertitudes quant à l'avenir, il ne regrette pas ce choix de vie dans ce lieu dont il souligne qu'il est « peut-être unique au monde ».
ECLAIRAGE : Elections sénatoriales
Dans le contexte sanitaire actuel, les visites au Sénat sont interrompues. L'exposition rétrospective sur les élections sénatoriales organisée au bureau de poste du Palais du Luxembourg par Dominique Sollin, agent chef au Sénat, en écho au scrutin du dimanche 27 septembre 2020 restera, par conséquent, ultraconfidentielle. L'Echo a toutefois eu accès, en exclusivité, aux pièces présentées à cette occasion.
Découverte. La principauté d'Andorre, pays des Pyrénées
Présentée d'exposition en exposition et améliorée au fil des ans, cette collection a été l'occasion de partager avec le public la double passion de son auteur pour la maximaphilie, d'une part, et pour la principauté d'Andorre, d'autre part.
Histoire. Les Chevaliers de Malte, leurs Postes magistrales et leur philatélie
L'Ordre souverain militaire de Malte traverse actuellement une période de lieutenance intérimaire depuis le décès, au printemps dernier, de son grand marâtre. L'occasion de revenir en philatélie sur l'histoire de cette institution catholique active depuis plus d'un millénaire et en particulier, sur ses originaux aspects postaux.
Polaires. L'OP 3-2019 du Marion Dufresne
Cette OP sort de la routine par ses escales exceptionnelles, qu'elles aient pour objet d'étudier la population de manchots royaux de l'île aux Cochons (Crozet) ou encore d'installer une mission géologique en Baie du Repos (Kerguelen)...

voir le site Cliquez ici pour consulter le site de L'Echo de la Timbrologie

Voir également :
les autres titres
Timbres Magazine
septembre   2020

cliquez ici pour plus d'informations sur  Timbres Magazine

Numéro 225 - Septembre 2020
EDITORIAL : Plus que jamais témoin de son temps
"Je voudrais commencer par vous adresser un grand merci pour vos nombreux messages de soutien et pour vos encouragements. Et si vous êtes heureux d'avoir retrouvé votre magazine, je le suis tout autant. Ce numéro double d'été est paru avec retard car il n'a pas été distribué dans les mêmes conditions qu'auparavant. J'espère que vous ne nous en voudrez pas ; les réglages vont être revus pour que le magazine vous parvienne en temps et en heure ; je m'adresse ici plus particulièrement à nos abonnés.
Si, aujourd'hui le timbre colle au plus près de l'actualité, on peut aussi compter sur lui pour nous rappeler bon nombre d'anniversaires. Et certains seront oubliés. En feuilletant le calendrier de l'année 1920, j'ai redécouvert que cette année-là, les tarifs postaux avaient été substantiellement augmentés: le tarif de la lettre sinnple passant de 15 à 25 centimes le 1er avril ! Et l'histoire nous dit que cette bonne vieille Semeuse bleue à 25 centimes émise 13 ans auparavant, en juin 1907, avait dû reprendre du service ! Elle se vit réimprimée en typographie à plat puis en rotative présentée sous forme de carnets, de roulettes et d'entiers postaux. Pour les philatélistes que nous sommes, tout cela implique évidemment l'existence de nombreux sous-types. Mais il est intéressant de noter ici que c'est environ 50 ans après la remise en service de ce 25 c.~ que l'on a découvert les signes distinctifs permettant d'identifier avec certitude la totalité des six sous-types. Et dans ces mernes an nées 1 970, les négociants avaient d u fai re face à une forte demande de bottes de 100 de 25 c. Semeuse bleue, chacun voulant essayer de trouver les sous-types les plus rares que sont les IB, IIIC et IV.
L'année 1920 est aussi celle des monnaies de nécessité même si elles étaient tolérées depuis le début de la 1ère Guerre mondiale. Cette année-là, les Chambres de commerce eurent l'autorisation de créer de la monnaie. Il fallait pallier le manque de petites pièces. Et durant sept ans, environ 12 000 types de pièces (indépendamment des petits biiets de 1, 2, 5 et 10 francs) en aluminium laiton, zinc, fer, maillechort vont être mis en circulation dans la France entière. Mais cela relève de la collection des monnaies, de la numismatique, me direz-vous. Bien sûr, vous avez raison, mais ce serait oublier ce que nous appelons les timbres-monnaie, mis en service à la même période et dont on compte plusieurs centaines de types différents.
1920, c'est aussi l'année de l'Indépendance du Grand Liban proclamée le 1er septembre par le général Gouraud qui permet d'esquisser les premières frontières de ce pays aujourd'hui confronté à l'une des crises les plus graves de son histoire. Il ne faut pas confondre cette date avec le 22 novembre 1943, date de la "vraie" indépendance de la république libanaise.
Je ne vais pas vous énumérer tous les centenaires que nous pourrions célébrer en 202O. La liste est trop longue. Mais je me demande quels sont ceux que fêteront nos descendants en 2120 ? Le centenaire de l'Année internationale de la survie des végétaux proclamé par la FAO ? Un enjeu crucial pour la planète. Parmi tous les timbres déjà émis sur le sujet, difficile de passer à côté de ce timbre produit à 45 000 exemplaires par le Vatican ou l'on voit le Pape François et le Patriarche suprême de l'église d'Arménie Garéguine II arrosant un arbre. Tout un symbole. Comme on l'a souvent dit ou écrit : "Le timbre est une fenêtre ouverte sur le monde" mais aujourd'hui, il est aussi et plus que jamais le témoin de son temps ! "

(Michel Melot, Rédacteur en chef)
Plis sérieux et plis de complaisance, des îles normandes occupées (1940-45)
L'invasion par la Wehrmacht des îles normandes, seule partie de l'Empire britannique occupée de 1940 a 1945, y entraîna une extension du courrier, dont de nombreux éléments de nature à intéresser les philatélistes. Aussi est-il opportun de distinguer, dans ce courrier, les plis ayant correspondu a des besoins réels, de ceux d'origine purement philatélique, qui n'ont pas le même intérêt.
La Corée : colonie touristique (1910-1945)
La passion des Japonais pour le tourisme s'affirme pendant les quatre premières décennies du XXe siècle. (voir la première partie de cette étude dans TM N°222, mai 20201 Elle ne se limite pas à l'archipel mais s'étend aux beautés naturelles, aux sanctuaires et aux stations thermales de son empire colonial. Oblitérations et cartes postales en conservent le souvenir, à commencer par la Corée.
Tintin, le timbre et la poste
Suite de ce riche panorama des productions postales commencé le mois dernier et dédié à Hergé et entre autres, à son reporter globe-trotteur Tintin.
Les carnets "STERNER" : Le temps des carnets à prix fixe
Par un communiqué de presse, l'Administration postale annonce qu'elle va "expérimenter à partir du 21 avril 1987 la commercialisation de carnets à valeur constante et à composition variable selon les tarifs". Faisons un zoom sur cette séquence d'une douzaine de carnets dont les objectifs visés par l'administration en font des carnets atypiques pour la collection car uniques en leur genre.
Pointe de Galle : un carrefour maritime majeur pour les liaisons postales vers l'Asie et l'Océanie
Des la fin des années 1840, CeyJan était devenue beaucoup plus qu'une simple escale sur la « Route des Indes »: l'île sous souveraineté britannique allait alors assumer le rôle de véritable plaque tournante du trafic des paquebots-poste de la puissante compagnie P&O.
1945-2020 : L'ONU a 75 ans
Même si, aujourd'hui, l'Organisation des Nations Unies (ONU) ne répond plus à tous les espoirs qui étaient places en elle lors de sa fondation en 1945, il n'en reste pas moins que ses activités sont aujourd'hui nombreuses, variées, et aussi appréciées que nécessaires Pour les collectionneurs, la thématique "ONU" est très riche comme vous le verrez dans cet article consacré aux "75 ans de l'ONU", nous avons voulu richement l'illustrer avec de nombreux documents postaux
Le raid Istres-Pondichéry et retour par les commandants Girier et Weiss (1930)
Jugés peu importants, les Comptoirs français de l'Inde avaient été "oubliés" dans le tracé de la ligne aérienne France-lndochine. Deux as, les commandants Girier et Weiss décident de les relier lors d'un de ces raids avec escales qu'affectionnaient les grands pilotes de l'époque.
Un meurtre au Figaro
A l'âge d'or des cartes postales, celles-ci sont plus que jamais l'équivalent de notre actuelle presse magazine et satirique. Démonstration avec ce fait divers parisien de mars 1914.
Répertoire des Daguin des bureaux français
XX. le département de la Corse. XXI. La Côte-d'Or
Yougoslavie 1939 : Pour la Garde sur l'Adriatique
Les quatre timbres consacrés à La Garde sur l'Adriatique, éclairent une histoire complexe. Pour sa première série en taille-douce, tant la propagande pour une Yougoslavie unie autour du littoral acquis après 1918, que le parcours du graveur ou le destin des navires représentés témoignent des déchirements de l'Europe née du traité de Versailles.
Le coup de coeur de la CNEP
Dans cette rubrique, dédiée aux négociants membres de la C.N.E.P., ceux-ci nous présentent les pièces philatéliques hors-normes qu'ils ont la chance de voir passer entre leurs mains. Ce mois-ci, Julien Kalkstein, de la maison Caphila, met en lumière une pièce témoignant d'une histoire méconnue: celle de la conquête et de l'occupation française en Libye à partir de 1941.
Les bavardages d'Aristote : Errare humanum est ...
Cette recherche du différent qui plaît si souvent aux hommes trouve son origine dans la volonté de rompre avec la monotonie qui s'empare d'eux lorsqu'ils respectent trop les règles d'un quotidien gris, uniforme et régulier. Collectionner les jolis timbres, c'est bien. Ne réunir que ceux qui sont sans défaut, sans tache, bénéficiant de cette perfection si prisée parce que valorisante, et si enviée peut procurer de la satisfaction, c'est certain. Mais lorsqu'au milieu de cet aréopage de beaux timbres - ou de belles lettres - se trouve une «Variété», la collection prend alors une tout autre dimension. Bien évidemment, tout un chacun prend plaisir à montrer sa collection, à l'exhiber, à l'expliquer et à la décortiquer et disséquer dans tous ses détails mais lorsqu'arrive la page où se trouve la "Variété", le verbe devient plus haut et le discours s'enflamme !
Et le timbre normal, aussi beau soit-il, doit souvent s'effacer devant 1'exception que représente la «Variété». C'est ainsi depuis que le timbre existe, c'est-à-dire,depuis quasiment 180 ans. Mais vous me rétorquerez qu'il y a variété... et variété. C'est juste. On ne peut pas mettre sur un même pied d'égalité une erreur de couleur un centre renversé, une absence de dentelure, une surcharge doublée, renversée, partielle avec la petite pétouille affectant une nouveauté tout juste achetée au guichet du bureau de poste !
Mais moi, je conserve encore l'image de ce négociant au beau milieu d'une allée de la Salle Wagram lors d'un Salon d'Automne à Paris, les mains jointes, regardant le plafond et s'exclamant devant ses collègues et quelques badauds: " Saint PTT, donnez-nous des variétés ...".
On peut sourire mais souvenez-vous de ce que vous avez éprouvé cette première fois où, au bout de votre pince a timbres, où, au travers de votre loupe, vous avez tenu et vu cette petite figurine affichant certaines dissemblances par rapport à ses congénères. Il y avait certainement de l'émerveillement, de la jubilation mais aussi de l'excitation pour avoir trouvé une "Variété" aussi mineure soit-elle !
Et cela, c'est - parmi bien d'autres l'un des grands plaisirs que procure la philatélie.
Alors, lorsque j'ai appris que le prochain catalogue Yvert & Tellier consacré aux timbres de France - celui que vous êtes une majorité à vous procurer chaque année afin de classer vos timbres et suivre leurs cotations - avait décidé d'accorder une large place aux variétés, j'ai tout de suite imaginé le plaisir et le bonheur que vont éprouver tous les collectionneurs à feuilleter cet ouvrage puis à fouiller dans leurs classeurs et autres albums pour chercher ces variétés, petites ou moyennes, mises de coté ça et là afin de voir 1) si elles sont répertoriées et 2) ce qu'elles cotent. Nul doute que le millésime 2021 de cet ouvrage a de fortes chances d'être sinon le plus lu ou du moins le plus feuilleté de toutes ces dernières décennies, et tout cela pour y rechercher des erreurs ... Il ne faut pas s'en inquiéter, pour les philatélistes, c'est très humain.
voir le site Cliquez ici pour consulter le site de Timbres Magazine

Voir également :
les autres titres


la presse philatélique française



Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques