www.philatelistes.net - La presse philatélique écrite
Les Cérès de Bordeaux
1870-1871 GOUVERNEMENT PROVISOIRE
EMISSION DITE "CERES DE BORDEAUX".
Ce site a été conçu pour être utile au collectionneur. Commencé le 16 février 2011, il mettra quelques années avant d'être complet. Pour le moment le chantier le plus compliqué, celui du 20 centimes est ouvert. Ce site deviendra en premier lieu une aide à l'identification incontournable. Il sera fait par vous, pour vous. N'hésitez pas à participer de la manière que vous pouvez. En attendant, bénéficiez des possibilités suivantes, au fur et à mesure de leur mise en fonction

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

La presse philatélique écrite


l'Echo de la Timbrologie
février   2019

cliquez ici pour plus d'informations sur  l'Echo de la Timbrologie

Numéro 1936 - Février 2019 ÉDITORIAL : Décryptage d'images, traductions et variations

(Sophie Bastide-Bernardin)
Actualités
- Spring Stampex International 2019
Et c'est reparti pour Spring Stampex international, l'événement londonien de quatre jours organisé par la Philatelic Trader's Society (PTS), l'équivalent de notre CNEP (Chambre syndicale des Négociants et Experts en Philatélie). Rappelons que cette manifestation commerciale où des négociants du monde entier tiennent un stand est couplée avec le Championnat national britannique de philatélie. L'édition 2019 de cette compétition comprendra toutes les classes d'exposition - traditionnelle, histoire postale, aérophilatélie, entiers postaux, fiscaux, thématique, classe ouverte, littérature, cartophilie. Des classes non-reconnues par la Fédération internationale de Philatélie seront également en lice : les « Ephemera » (documentation papier temporaire de toutes sortes) et les « Cindirella » (érinnophilie).
Où? A Londres N1 OQH (Royaume-Uni) au Business Design Centre (BDC) d'lslington, 52 Upper Street. Station de métro la plus proche : Angel Islington (Northern Line). Quand ? Du 13 au 16 février 2019, le mercredi 13, de 11 h à 17 h ; 1e jeudi 14 et le vendredi 15, de lO h à 18h et le samedi 16, de 10 h à 17 h. Entrée libre et familles bienvenues.
Rens.: www.thepts.net
- 5èmes rencontres philatéliques de Rennes
- L'Arche accueille Marie-Laure Drillet
- Wenc sur la palissade du chantier
TAAF : Le calendrier du Marion Dufresne
ROGER VENTURINI, rédacteur de notre rubrique « Polaires » et membre de l'UFPP-SATA - association spécialisée dans la philatélie polaire -, apporte un éclairage au calendrier prévisionnel du Marion Dufresne publié ci-après. Il s'agit-là d'un outil indispensable à tous les philatélistes polaires pour anticiper l'acheminement de leurs courriers dans les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF).
TOUT PHOTO : Taffe des TAAF, taf des TAAF
Vendredi 4 janvier, une Journée spéciale philatélie des TAAF rassemblait au Carré d'Encre: Marc Boukebza, le directeur de la poste et de la philatélie des TAAF, et quatre des quatorze créateurs de timbres émis sur le Territoire dès le 1er janvier 2019. Très à l'écoute des collectionneurs, Yves Beaujard, Elsa Catelin, André Lavergne et Claude Perchat se prêtaient avec bonne humeur à une séance de dédicaces.
Multimédia : Les plus beaux timbres de l'année 2018
Lundi 14 janvier, Phil@poste a ouvert son site internet spécialement dédié à l'élection du plus beau timbre de l'année 2018. Les internautes ont jusqu'au 13 avril pour voter en ligne dans les cinq catégories ouvertes : timbres ; blocs-feuillets ; carnets autocollants ; oblitérations et collectors autocollants. Les votants pourront remporter l'un des cent lots proposés par tirage au sort. Au total, les cadeaux représentent une somme autour de 12000 euros. Très ergonomique, ce site internet permet d'indiquer son choix en un simple clic et le formulaire à remplir pour participation est peu contraignant et vite rempli.
voir : laposte.fr/electiondutimbre
Autocollants
- 29e festival de géographie
- 250e anniversaire de la naissance de Napoléon Ier
- Lapins et cochons
- Ours et pandas
Rencontre : La fête du Timbre 2019 ouvre la voie à l'élégance
En avant-première, Claude Désarménien, le président de la Fédération française des Associations philatéliques, évoque la prochaine Fête du Timbre qui se déroulera dans quatre-vingt-huit villes de France, les 9 et 10 mars prochains.
Portrait : Oïjha, polaire et solaire
La Fée des Pôles s'appelle OÏJHA. Elle vit entre le Groenland et l'île de La Réunion où elle danse, médite, respire, crée, transmet... et fait jaillir la lumière de l'obscurité. Rencontre avec une jeune femme un peu magicienne et très inspirée, pour qui l'art a le pouvoir surnaturel de sensibiliser à la préservation de l'environnement.
Éclairage : Saint-Pierre-et-Miquelon : les cachets manuels "PP" de 1926 (29 mars-12 juillet)
Courant mars 1926, l'administration postale de Saint-Pierre-et-Miquelon signalait que les timbres à 30 c viendraient à manquer sur le territoire. Afin de combler cette pénurie provisoire et pour ne pas perturber l'acheminement du courrier, un cachet « PP » - abréviation de « Port payé » - a été fabriqué par l'imprimerie du Gouvernement.
Étude : Les cartes-remboursement des chèques postaux
Voici la suite de l'étude chronologique sur les cartes-remboursement dont le premier volet a été publié dans L'Écho 1935. Cette deuxième partie concerne exclusivement les usages du formulaire crème - certains assez rares, d'autres plus fréquents.
Polaires : L'OP 2-2018
Ce volet nous révèle sur les plis des TAAF de nouveaux témoignages de la vie polaire : la foudre, des escales du nouvel Astrolabe, une manipulation scientifique sur une otarie et bien d'autres choses encore... Et sur ces courriers apparaissent aussi parfois de prestigieuses signatures.

voir le site Cliquez ici pour consulter le site de L'Echo de la Timbrologie

Voir également :
les autres titres
Timbres Magazine
février   2019

cliquez ici pour plus d'informations sur  Timbres Magazine

Numéro 208 - Février 2019 ÉDITORIAL : Un bel outil et une première mondiale
Comme le déclarait avec un large sourire un lecteur durant le dernier Salon d'automne. "Avec la sortie du nouveau hors-série, on ne va plus vous solliciter pour "Réponse à tout". Michel Melot en charge de la rubrique, spécialiste des questions "tordues" depuis plus de trente ans, n'est pas pour autant prêt à prendre sa retraite philatélique. Mais il n'empêche qu'avec cet Atlas, le nombre de questions risque de singulièrement diminuer et ce pour plusieurs raisons.
La richesse de l'iconographie en premier lieu qui vous aidera dans vos recherches. Des noms parfois indéchiffrables pour les béotiens, tout particulièrement pour les pays asiatiques ou arabes, seront plus faciles à trouver. A titre d'exemple, les timbres de A Cheng et de A Yung Chen, les deux premiers figurant dans le hors-série, ne sont identifiables que par leur observation à moins de parler le chinois.
L'Atlas couvre non seulement tous les pays mais également les postes locales comme les Zemstvos, les timbres des villes, les émissions spécifiques attachées à des événements à l'instar de la guerre d'Espagne pour laquelle vous nous interrogez souvent. Mais ce n'est pas tout, nous couvrons également les émissions fantaisistes, avec en outre celles abordées dans le Chapier, un ouvrage aujourd'hui introuvable. Depuis sa sortie, il y a eu des découvertes, des précisions apportées concernant certaines vignettes et nous avons donc actualisé les informations.
Une maquette aérée, des explications claires et synthétiques permettent d'aborder avec un grand confort de lecture tous les pays du monde ainsi que ceux aujourd'hui disparus. Pour chacun, figurent des rappels géographiques, de nombreuses cartes (tout particulièrement pour le puzzle de l'Afrique coloniale) ainsi qu'un résumé de leur histoire. Vous trouverez enfin une synthèse philatélique abordant les principales émissions, les changements de noms ou encore l'utilisation de timbres d'autres pays comme les timbres du sultanat de Mascate et Oman qui servirent à Abou Dhabi avant 1963.
La rédaction du premier tome devrait être achevée début février et le hors-série couvrira principalement la lettre "A", particulièrement fournie avec l'Afrique, l'Allemagne ou encore l'Australie. A la différence des précédents hors-séries, vous ne le trouverez pas en librairie et il sera uniquement vendu par correspondance. Je sais que certains d'entre vous préfèrent les acheter dans les maisons de la presse. Toutefois, il faut savoir que sur les 8,50 £ que vous payez, nous n'en percevons que la moitié après rémunération des différents intermédiaires. Cet ouvrage ayant fait appel à de nombreux contributeurs extérieurs, il est important que nous rentrions dans nos frais. Désolé de vous importuner avec cette cuisine interne, mais il était important de vous en faire part. Afin que vous puissiez vous le procurez en toute connaissance de cause, nous publions les cinq premières pages qui illustrent assez bien le contenu de cet Atlas qui en totalise 132. Je suis convaincu que cet immense travail que nous avons réalisé vous plaira. L'Atlas constitue un outil indispensable et unique en son genre, sans équivalent dans le monde. Pour ne rien vous cacher, nous pensons même réaliser une édition en anglais tant l'intérêt des collectionneurs étrangers que nous avons sondés est grand. Ce premier tome constitue une magnifique ouverture sur le monde passé et actuel, accessible à tous les publics.
Je remercie vivement les partenaires de l'Adphile qui nous ont fait confiance et qui ont permis sa réalisation.
Graveur de timbres : les épreuves d'admission
Les collectionneurs apprécient les timbres gravés et connaissent bien les graveurs dont on peut lire le nom sur les timbres. De nombreux articles ou hommages ont couvert la presque totalité de nos artistes : leur vie, leur oeuvre philatélique ou artistique. Plusieurs sites recensent tous les timbres des uns et des autres, leurs projets non retenus. Nous allons vous présenter aujourd'hui, pour quelques-uns d'entre eux, les figurines souvent méconnues qu'ils ont gravées pour faire valoir leur capacité à devenir graveur officiel pour l'administration française.
Quand les maharadjahs et autres nawabs émettaient des timbres
C'est une incursion dans l'Inde fastueuse des anciens Etats princiers que nous vous proposons. Les timbres émis par ces derniers sont peu connus mais une vente à Genève en décembre dernier par la maison David Feldman les a mis en lumière. Si certaines valeurs sont de grandes raretés, d'autres demeurent abordables à condition de pouvoir se les procurer. Ils intéressent en outre les thématistes dont ceux collectionnant « Un timbre, un pays »
Les Maldives : des îles sous influences
Souvent associées au paradis terrestre, les 1200 îlots des Maldives (dont seulement 200 sont habitées) deviennent au fil des dernières années un enjeu stratégique pour deux acteurs majeurs de l'Asie : l'Inde et la Chine. Une série de timbres récemment émise, passée inaperçue en Europe, témoigne de ce rapport de force.
HS V en avant-première : quelques pages de l'Atlas de philatélie

Gustave Lambert : Une ambition pour le pôle Nord
Voici, documents à l'appui, l'histoire d'un projet approuvé par le prince qui faillit conduire au pôle Nord et tomba à l'eau pour cause de guerre.
Concierges des prisons de la révolution
Vers 1794 on classe officiellement vingt-sept maisons d'arrêts avec pour chacune une marque à numéro. Parmi les plus connues : Lazare, Sève, Bicêtre, la Grande Force, Luxembourg, les Bénédictions. S'y ajoutent celles privées, de meilleur accueil mais plus onéreuses, du sieur Brunt, du sieur Tamaru, du Tribunal civil, des 4 Nations et de la Détention du Comité de Sûreté de la Convention.
Le Congrès de la Légion américaine 1947
Lorsqu'on évoque les émissions philatéliques françaises d'entre-deux-guerres, certaines têtes d'affiche viennent tout de suite à l'esprit, comme le Sourire de Reims, le Pont du Gard ou encore, entre autres, les séries Caisse d'amortissement. En revanche, les deux timbres consacrés à la visite de la Légion américaine à Paris, en 1927, n'attirent pas forcément d'emblée le regard, tout du moins lorsqu'on le pose sur la faible cote affichée par la série normale dans nos catalogues. Pourtant, ces deux timbres méritent bien qu'on s'y arrête avec minutie. D'une part, le dessin qu'ils présentent est fin et travaillé, et particulièrement riche en symboles. D'autre part, cette émission a donné naissance à certaines variétés exceptionnelles, dont la rareté et la valeur peuvent faire envie à bien des collectionneurs.
Îles Féroé : des timbres depuis un siècle
Cette année, les îles Féroé célèbrent le 1OOe anniversaire de l'utilisation de leurs premiers timbres-poste en 1919. Une commémoration qui nous permet de mieux connaître cet archipel situé dans l'Atlantique Nord et ses figurines aux motifs colorés et attrayants.
L'Egypte de l'Empire ottoman à la République (1182-1953)
Quelques décennies vont conduire l'Egypte, vassale de la Grande Porte de Constantinople, à la République de Nasser... Les timbres nous content cette histoire de la monarchie égyptienne riche en rebondissements.
Les émissions de l'Albanie italienne et de la Slovénie
Qui se souvient que l'Albanie a été une colonie italienne pendant quatre ans? Des timbres en témoignent.
L'utopie d'André Godin : Le familistère de Guise
Une belle collection de cartes postales anciennes entretient le souvenir du Familistère de Guise (Aisne). Ces cartes couvrent une période relativement longue puisqu'elles s'échelonnent du début du vingtième siècle jusqu'aux années 30.
La chronique de Socrate : Du haut de cet Atlas, plus d'un siècle de philatélie vous observe
On se souvient de la fameuse proclamation de Bonaparte durant la campagne d'Egypte en juillet 1798: " Allez et pensez que du haut de ces pyramides, 40 siècles vous observent...". S'en suivit une furieuse mais brève bataille durant laquelle les Mamelouks se brisèrent sur les formations en carré. Cette expédition n'était pas que militaire et près de 170 savants et artistes en tous genres accompagnaient Bonaparte. Parmi eux se trouvaient des scientifiques éminents comme Berthollet ou encore Gaspard Monge, timbrifié en 1953. Ce mathématicien écrit à sa femme : "Depuis que nous sommes en Egypte, le ciel est toujours beau, le soleil est toujours brillant et, si jamais nous y voyons quelques gouttes de pluie, ce sera pour nous un phénomène... Lorsque ce pays-ci aura été habité, bâti, planté, percé pendant cinquante ans, ce sera un paradis terrestre...". Ne me croyez surtout pas d'humeur guerrière mais il faut tout de même se battre pour que la philatélie triomphe, elle qui parfois donne l'impression de capituler face à ses ennemis redoutables que sont en outre les nouvelles technologies et la raréfaction du courrier. Pourtant et pour paraphraser Monge, lorsqu'on aime le timbre, le ciel est toujours beau et le soleil toujours brillant, notre univers bâti par nos prédécesseurs depuis plus d'un siècle ressemble à un paradis terrestre. On me rétorquera que ce n'est plus vrai, qu'il y a trop d'émissions, qu'on ne trouve plus de timbres dans les bureaux de Poste et tant d'autres choses encore qui sont malheureusement bien réelles. Si les nouveautés ne vous intéressent plus, alors qu'est-ce qui vous empêche de vous lancer dans d'autres collections ? Les connaissances me diront certains d'entre vous tandis que d'autres évoqueront l'ampleur des recherches qui les attend.
Nous avons tous des fonds de collection, des timbres en vrac qui sommeillent dans un classeur, faute d'y avoir jeté un oeil. Tentez de les identifier car, tous, je dis bien tous, ont une histoire à nous raconter. Pour s'aventurer avec plaisir et confiance dans ces terres inconnues, je vous recommande le remarquable Atlas de la philatélie, sur lequel nous travaillions depuis des mois, et qui devrait sortir fin février. Je dois dire que lorsque nous en avons discuté, les avis étaient partagés car l'ampleur de la tâche était immense. Pour en avoir assuré une partie de la relecture, je peux affirmer qu'il est absolument passionnant et que nous avons bien fait de nous y atteler. Il se lit comme un roman et constitue une invitation permanente à découvrir des émissions peu courantes, celles qui sont des énigmes car il est matériellement impossible de tout connaître. Les rappels historiques et géographiques, les belles cartes anciennes ne pourront que séduire le grand public. Quant à la philatélie, elle est omniprésente avec des synthèses des grandes émissions pays par pays, y compris ceux auiourd hui disparus. Ce hors-série V ne remplace pas les catalogues mais il s'avère un complément indispensable, un outil précieux, une aide à l'identification rapide des timbres. Les vignettes de fantaisie - si chères à Chapier - suscitent aussi l'intérêt. Qui connaît par exemple Acre ? On y apprendra que comme à Counani (se reporter au hors-série 1) une république indépendante tenta d'exister. Une incroyable histoire que je vous conterai prochainement.
Allez, chers amis, revisitons nos fonds de collection, partons pour une nouvelle bataille afin de satisfaire notre légendaire curiosité. Pensez que du haut du premier tome de notre Atlas, plus d'un siècle de philatélie nous contemple, plus d'un siècle d'émissions de timbres et vignettes sont à découvrir ou redécouvrir pour notre plus grand bonheur.

voir le site Cliquez ici pour consulter le site de Timbres Magazine

Voir également :
les autres titres


la presse philatélique française



Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques