www.philatelistes.net - La presse philatélique écrite
Philatélie thématique sur le Basket-Ball et le Tir à l'arc
Tout sur le Basket et le Tir à l'arc à travers les timbres.
Classement par ordre alphabétique des pays et résultats des principales compétitions internationales : Championnats d'Europe et du Monde + Jeux Olympiques.

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

La presse philatélique écrite


Timbres Magazine
décembre   2017

cliquez ici pour plus d'informations sur  Timbres Magazine

Numéro 195 - Décembre 2017 ÉDITORIAL
J'évoquais dans l'éditorial du mois dernier l'étonnante ascension philatélique du Che Guevara. Elle s'est bien confirmée et les 122000 exemplaires de ce timbre se sont tous vendus. Une belle opération financière pour la poste d'Irlande qui va semble-il en réimprimer. Les spéculateurs doivent être déçus mais on peut imaginer qu'il y aura quelques petites différences d'impression qui permettront de distinguer le premier tirage du second. Le Che continuera donc de faire le bonheur des capitalistes!
Une preuve s'il en fallait une que les nouveautés méritent d'être suivies. C'est en tout cas ma conviction et en rédigeant le tome IV du hors-série Le dessous des timbres je m'aperçois que ces derniers temps sont particulièrement riches en événements. Le volume du courrier a beau baisser, l'intérêt pour le timbre ne se dément pas. En cette période de tensions internationales, il sert plus que jamais à la propagande.
C'est ainsi que Bachar el-Assad (alors que la poste syrienne ne fonctionnait plus) a trouvé le moyen de réaliser trois timbres à son effigie en 2014. Sur l'un d'eux figure en arrière-plan une église, une volonté d'apparaître comme le défenseur des minorités. Toujours en fouinant dans les nouveautés, j'ai découvert le premier timbre sur lequel l'on aperçoit certes à terre- le drapeau de Daesh. L'un de mes amis en poste à l'AFP à Bagdad devrait nous fournir de précieuses informations sur les conditions d'émission de ce timbre qui ne manque pas de surprendre. Journaliste de guerre, présent dans la région depuis plus de trente ans, c'est grâce a lui que nous avions pu vous proposer des timbres et des enveloppes du Kurdistan irakien. Toutes se sont rapidement vendues d'autant que certains timbres intéressaient les thématistes avec en outre des papillons.
Que dire du leader nord-coréen qui nous a récemment bombardés de blocs célébrant le lancement du missile Hwasong 14. La Corée est coutumière de ces provocations et c'est tout l'intérêt de remonter dans la chronologie des émissions. Ainsi le pays est à l'origine de l'unique juron proféré sur un timbre avec cette élégante formule : "Bâtard de Yankee". Quelques années auparavant, la Corée du Nord émettait un timbre représentant Richard Nixon transpercé par les stylos des journalistes réunis en conférence contre l'impérialisme américain.
Le hors-série consacre un dossier à la Russie d'hier et d'aujourd'hui, s'intéresse à la géopolitique des déserts et à beaucoup d'autres choses encore. Vous y trouverez en outre des histoires insolites, de nombreux rappels pour comprendre la philatélie des grandes régions du monde. C'est ainsi que je me suis penché sur le puzzle des îles d'Océanie en tentant de rendre simple et accessible ce qui se révèle être d'une grande mais passionnante complexité.
Bien entendu nous évoquons aussi la France, ses anciennes colonies mais également les TAAF à l'occasion de la sortie du livre dédié à l'Astrolabe. L'un des rédacteurs - Stéphane Dugast camarade à la Société des explorateurs français - connaît bien notre univers à la faveur de ses nombreux reportages.
Quand sort le hors-série ? C'est la bonne question que vous nous avez posée lors du dernier Salon d'automne où ce fut un plaisir de vous recevoir à notre stand. Il devrait être disponible pour les fêtes ou au plus tard début 2018.
Nous consacrons l'article d'ouverture a Claude Andréotto, une façon de rendre hommage à cet artiste talentueux et prolifique que vous avez probablement eu l'occasion de rencontrer à l'occasion d'une séance de dédicace.
Je souhaite un excellent salon a ceux qui auront la chance de se rendre à Monacophil. Merci pour votre fidélité, nous vous donnons rendez-vous le samedi 23 décembre pour la sortie du prochain numéro en librairie.
Retour sur le Salon d'Automne
Le dimanche 12 novembre à 16 heures les portes du 71e Salon philatélique d'Automne se sont refermées. Quatre jours de philatélie variée pour tous les goûts et tous les budgets à l'Espace Champerret de Paris.
Monacophil 2017
Organisée par le Club de Monte-Carlo et l'Office des Émissions de Timbres-Poste, la nouvelle édition de Monacophil tiendra sa promesse d'être une manifestation philatélique d'exception. Durant trois jours, du 30 novembre au 2 décembre, les visiteurs auront accès à des expositions remarquables ainsi qu'à 80 stands de postes et de négociants philatéliques. Revue de détail.
Claude Andréotto, l'amoureux de l'image
Décédé des suites d'une crise cardiaque le 29 octobre dernier, Claude Andréotto, auteur de plusieurs centaines de timbres-poste pour la France, les collectivises et territoires d'Outre-mer, Monaco, Andorre et de nombreux pays étrangers, fut l'un des graveurs les plus appréciés des philatélistes. Sa présence, son tempérament volontariste et militant au sein de l'association Art du Timbre Gravé, son caractère entier et attachant manqueront à tous les amateurs de la philatélie et de l'estampe.
Saint-Nicolas ou la Fête des Enfants sages
La Saint-Nicolas est une tradition festive et vivace dans plusieurs pays européens, ainsi que dans le Nord et l'Est de la France, qui se déroule le 6 décembre de chaque année. Chaque année, durant la nuit du 5 au 6 décembre, Saint-Nicolas descend du ciel et entre dans les maisons par les cheminées pour distribuer des friandises aux enfants sages. On le retrouve dans nos albums.
L'héliogravure : une entrée tardive à l'Atelier
L'héliogravure pour l'impression des timbres-poste est une affaire qui, en France, traîna en longueur. C'est au milieu des années 20 que tout se joue. Après la mise en oeuvre du programme de perfectionnement des presses typographiques, la taille-douce est adoptée timidement. L'Administration faisait valoir qu'un outillage présentant de telles qualités devait naturellement retenir l'attention. Les partisans de l'héliogravure avançaient plutôt des arguments économiques pour mettre en avant leur technique. On connaît la suite de l'histoire : des financements sont trouvés auprès de la Caisse autonome d'amortissement pour l'achat de presses taille-douce ... et l'héliogravure dut attendre plusieurs décennies avant de faire son entrée à l'Atelier. Le texte qui suit retrace les différentes étapes de cette aventure.
19 février 1929 : un raid aérien Paris-Hanoï de 10 km
Avant Paris New York Costes et Bellonte s'entraînent sur un raid France Indochine Un important courrier témoigne de ce projet qui a tourné court.
Marie et Irène
Le 12 septembre 2017, Irène Joliot-Curie aurait eu 120 ans. Le 7 novembre 2017 est le 150e anniversaire de la naissance de Marie Sklodowska-Curie, la première, et encore aujourd'hui, la seule femme à avoir obtenu deux prix Nobel. Deux anniversaires peu traités dans les médias.. Voici de beaux timbres et documents pour remédier à cet oublie.
L'Albanie de l'indépendance à la République (1912-1924)
L'Albanie fait partie de l'empire ottoman depuis la fin XIVe siècle. A la fin du XIXe, ce dernier s'essouffle et la résistance albanaise s'organise sur place et à l'étranger. Le nationalisme se développe au début du siècle suivant qui aboutit à la déclaration d'indépendance du 28 novembre 1912. S'ouvre une période troublée dont témoignent d'intéressantes émissions de timbres qui en soulignent les péripéties.
Les marques postales de l'armée française durant la Guerre du Golfe
La poste militaire est un domaine dont les collectionneurs sont très friands, notamment quand on se penche sur la marcophilie. En effet, les marques postales utilisées durant les conflits sont à la fois spécifiques et souvent éphémères, de quoi ravir les passionnés. Dans l'histoire de la philatélie militaire contemporaine, la Guerre du Golfe a suscité un intérêt énorme chez les collectionneurs, tant au moment du conflit lui-même qu'ensuite. Revenons sur les différentes marques postales militaires françaises utilisées durant cette courte période
Activité des contrôleurs dans les bureaux de poste
Ils contrôlaient! Mais quoi? "L'instruction pour les Contrôleurs des postes" (Musée de la poste, lois et décrets D.10419) précise que "ses fonctions sont d'aider et de veiller le Directeur, et tous ceux qui sont chargés de quelque service" et, entre autres choses de "vérifier les déboursés avec la plus grande exactitude".
Un préfet nommé Lépine
Sans le concours qui porte son nom, le Préfet de Police de Paris Louis Lépine serait peut-être aujourd'hui totalement oublié. Il fut célèbre à son époque. Et même très célèbre. Au point de figurer sur un grand nombre de cartes postales illustrées. Concurremment avec les journaux et les revues.
La chronique de Socrate : Les millésimes, à consommer sans modération
A l'occasion de la sortie du Beaujolais nouveau, l'un de mes amis qui n'est pas Philatéliste (personne n'est parfait) m'a convié chez lui. Je dois humblement avouer que ce vin primeur n'est pas mon préféré mais je l'apprécie en revanche pour son côté festif. Durant cette soirée bien arrosée et joyeuse, nous avons évoqué "nos millésimes". Mon hôte incollable sur les bonnes années m'a demandé quelles étaient les miennes. Je lui ai aussitôt indiqué 1906 et 1907 pour leur robe ou plutôt la couleur ce qui semblait l'intriguer. Je finis par lui expliquer qu'il s'agissait non des millésimes pour le vin mais pour les timbres. "J'aurais dû m'en douter" lâcha-t-il avec un brin d'exaspération. Pour le convaincre, je me suis lancé dans un petit cours.
Le millésime réduit a sa plus simple expression c'est un ensemble de deux timbres séparés par une bandelette verticale de papier sur laquelle figure un chiffre de O à 9 imprimé dans la couleur du timbre.
Il apparaît en 1891 sur les types Sage. L'administration soucieuse du contrôle de ses fabrications et de ses stocks, décide de dater les feuilles de timbres : un chiffre mobile est donc placé entre les 15e et 16e, 65e et 66e, 115e et 116e timbres de chaque feuille de 150. Il correspond au millésime de l'année. En plus, elle fait ajouter sur la marge inférieure de la feuille un ensemble de chiffres et de lettres qui définit le mois, son quantième, la presse qui imprime les timbres et l'indicatif du chef de machine.
Voilà à quoi servaient les millésimes mais ils n'ont guère duré longtemps. Dès 1922, l'Atelier du timbre se modernise et les presses rotatives impriment les timbres d'usage courant. Elles laissent d'autres traces avec les coins datés qui comportent en bas à droite la date d'impression. En 1927, les millésimes disparaissent complètement des timbres-poste mais ils survivent encore jusqu'en 1934 sur les timbres-taxe : le type "Banderole" aura le privilège d'être la seule figurine millésimée 1934.
Mon ami, un scientifique, chercha à me coincer en me disant qu'il était impossible de reconnaître les années. "Prends par exemple le chiffre 3, on peut le trouver en 1903, en 1913 ou en 1923 ?". Il resta interdit lorsque je lui répliquai avec aplomb que ce sont alors les nuances et le type de papier qui permettent de dater le millésime. "Quel intérêt de collectionner cela, franchement ?".
A mon sens, nos millésimes permettent de mieux connaître les timbres. En 45 ans, ce sont quelque deux cents timbres français (de petit format) qui ont été millésimés. Et puis il y a ceux des colonies qui commencent avec les Sage et ceux qui sont surchargés, les Alphée Dubois et les petites séries qui suivent à partir des années 1900.
J'évoquais aussi au passage ce qui constitue le rêve de tout collectionneur: posséder un bloc de quatre avec marges. Faute d'exemples à lui montrer (j'étais venu pour le Beaujolais), cela ne lui parlait pas. Son oreille fut en revanche plus attentive lorsque l'on en vint aux raretés. En effet, au cours des années et des rachats successifs de collections, les propriétaires ont cassé des millésimes. Pourquoi procéder de la sorte ? Tout simplement parce qu'il est plus facile de vendre un seul timbre que deux. C'est ainsi que certaines paires millésimées au type Sage dépassent les 5000 euros comme pour le 5 f. Mais pour moi leur intérêt n'est pas financier. Nos millésimes ont du charme avec leurs couleurs qui flattent l'oeil du connaisseur et agrémentent magnifiquement des monographies.
A "consommer" sans modération donc alors que pour le vin c'est une autre histoire.

voir le site Cliquez ici pour consulter le site de Timbres Magazine

Voir également :
les autres titres


la presse philatélique française



Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques