www.philatelistes.net - La presse philatélique écrite
TM Philatélie
Vente et achat de timbres-poste.
Lots de pochettes et timbres pour affranchissement en euro ou en francs vendus en-dessous de la valeur faciale.
Prix raisonnables.

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

La presse philatélique écrite


l'Echo de la Timbrologie
juin   2022

cliquez ici pour plus d'informations sur  l'Echo de la Timbrologie

Numéro 1973 - Juin 2022 Editorial : Il est l'or de Paris-Philex
Retrouvez cet éditorial sur le site Yvert :www.yvert.com

(Sophie Bastide-Bernardin)
Actualités
- Toute la lumière sur PARIS-PHILEX 2022 (Dossier complet : Animations, émissions spéciales, infos pratiques, ...)
- Le bloc-feuillet CNEP célèbre la carte postale
- Les 100 ans du coin daté et de la semeuse camée
- Le burelé s'invite à l'exposition PHILEX 2022
- Le retour des fêtes johanniques rémoises
- Les peintres paysagistes sur cartes postales anciennes
- Prix d'art 2022 de Posti, la poste de Finlande
- Molière en Pompée et sous la protection du Roi-Soleil
- Don quichottesque
- Jean Bougret en bourbonnais

Autocollants
- Souvenirs dieppois du congrès régional de Haute-Normandie
- Cinquante ans du code postal

Multimédia : Synanto, le blog du timbre et de la culture
Jeune et dynamique retraité, Rodolphe Pays, ancien rédacteur en chef de CultureTimbres, le petit journal que publiait le Musée de La Poste de Paris, est resté très actif en ce qui concerne la promotion de la philatélie. Créateur notamment de Docsite, une association qui se propose de découvrir les cultures, il rédige sur son blog Synanto - du grec qui veut dire "rencontre" -, des posts ayant trait aux timbres-poste.
(...)
voir : ladresseip.wordpress.com/category/rodolphe-pays/
Rencontre. Paris-Philex, "la consécration du renouveau"
Longtemps responsable national jeunesse à la Fédération française des Associations philatéliques, Philippe Lesage a pris la présidence de la FFAP en octobre dernier, au congrès de Valenciennes. Après sa première Fête du Timbre à cette fonction, il se prépare à Paris-Philex, le championnat national de philatélie, moment compétitif mais aussi vitrine du loisir philatélique.
PROPOS RECUEILLIS PAR SOPHIE BASTIDE-BERNARDIN

Variétés
- Machine à remonter le temps et nuances de bleu
- Un original et sa variété délavée

TOUT PHOTO : Après Stockholm, Ljubljana, à l'honneur dans la série "Capitales européennes"
"Nous ne nous sommes pas trompés au niveau de la décoration" a précisé Gilles Livchitz, directeur de Philaposte, en introduction à la cérémonie de dévoilement du bloc-feuillet « Ljubljana », dans la série « Capitales européennes ». Japonisante, cette décoration du Carré d'encre, boutique parisienne de Philaposte, annonçait, ce vendredi 22 avril, l'arrivée prochaine de la Golden Week - semaine de quatre jours fériés au Japon, allant du 29 avril au 5 mai. Deuxième apparente incongruité pour cet événement : la présence d'une conseillère de l'ambassade de Suède en France, Sara Brandt-Hansen. En 2021, nous étions en plein confinement lorsque Stockholm avait eu les honneurs de la série « Capitales européennes ». Les circonstances avaient conduit à l'annulation de la cérémonie de dévoilement. Ce 22 avril était donc une mini-séance de rattrapage pour la représentante de la Suède à laquelle était remise une escarboucle. Pour la petite histoire, rappelons que c'est Ljubljana qui était initialement prévue au programme philatélique en 2021, et Stockholm, en 2022. Finalement, la commission philatélique était revenue sur le programme, dans l'idée de commémorer le trentième anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Slovénie et la France, célébré en 2022. Ayant réchappé au sort de la Suède, une large délégation slovène entendait profiter pleinement de sa chance de prendre part au dévoilement officiel. Quelques philatélistes se pressaient pour le Premier Jour du bloc-feuillet et certains ont eu la bonne fortune d'obtenir la dédicace de l'ambassadrice de Slovénie en France, Metka Ipavic, qui s'est très aimablement prêtée au jeu. (...)
Lettres adressées sous initiales et sous chiffres par la poste restante publique et privée
Pour diverses raisons, pas toujours vertueuses, expéditeurs et destinataires de courriers ont parfois souhaité rester très discrets sur leurs échanges épistolaires. Dès 1832, des postes restantes publiques, et par la suite également privées, instaurent un système où les lettres peuvent être adressées sous initiales d'abord, puis sous chiffres également, pour répondre parfaitement à ce désir d'anonymat.
CLAUDE VANPEENE

Le synopsis en philatélie compétitive, un outil à maîtriser
À quelques semaines de l'ouverture du championnat national de philatélie, Paris-Philex, du 23 au 26 juin 2022, nous vous donnons un aperçu du synopsis, le document remis aux jurés avant la compétition, pour leur présenter la collection.
REGINALD SORBARA
Polaires : L'OP 3/2020 du Marion Dufresne
Après des débuts contrariés, l'OP 3-2020 se déroule sans incident. Cette rotation est l'occasion pour le nouveau préfet administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises, Charles Giusti, de découvrir les districts austraux.
ROGER VENTURINI


voir le site Cliquez ici pour consulter le site de L'Echo de la Timbrologie

Voir également :
les autres titres
Timbres Magazine
mai   2022

cliquez ici pour plus d'informations sur  Timbres Magazine

Numéro 244 - Mai 2022
ÉDITORIAL : Mourir peut attendre (*)
Dans un peu plus d'un mois la Fédération fêtera son centenaire. Une manifestation à marquer d'une Pierre blanche pour la vénérable institution qui s'est vu naître le 5 juin 1922 à Mulhouse avec 37 associations et clubs philatéliques venus se mettre d'accord sur le fait qu'il fallait s'unir pour être plus forts. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, et plus exactement au Congrès de Niort en 1947 la FSPF - c'est ainsi qu'on l'appelait à l'époque - comptait 158 associations membres. Et que dire sinon que c'était l'apothéose en 1971, lors du Congrès de Grenoble ou 450 associations étaient recensées regroupant quelques 60 000 adultes et plus de 8 000 jeunes !
Aujourd'hui, - cinquante années après - c'est certes près de 600 associations inscrites mais seulement 25 000 membres environ ... Et comme notre vieil Aristote l'a justement fait remarquer il y a quelques mois, ce n'est pas parce que la population française a augmenté dans des proportions honorables que les collectionneurs de timbres-poste ont vu leur nombre s'accroître dans les mêmes pourcentages. Ce serait même le contraire ! A échanger sur ce problème avec des amis, il m'a été rétorqué que les affaires, c'est-à-dire les achats et les ventes sur Internet, affichaient une réelle activité et que ces dernières ne correspondaient pas au climat d'obsolescence dont semble être frappé tout ce qui touche à la philatélie institutionnelle. Pire, le simple fait d'enregistrer la démission d'un trésorier ou d'un secrétaire d'un club, d'une association, signifie, à terme, la dissolution et l'arrêt des activités du dit club ou de ladite association ! La raison est toute simple : il n'y a pas de successeur ou de remplaçant et donc il est plus facile de jeter l'éponge et de tout arrêter!
Loin de moi l'idée de vous brosser un tableau, qui ne pourra être que pessimiste, en dressant la liste des maux dont la philatélie a souffert pendant toutes ces années et des responsables de cet état de choses. Je crois que tous nous avons notre part de responsabilité de La Poste en passant par le négoce la presse philatélique, la fédération.
La philatélie est un sport.. égoïste et comme tel elle en a les défauts : elle érige en règle l'individualisme et l'indifférence. Il n'empêche que les philatélistes peuvent et savent aussi se montrer généreux et altruistes. Pour preuve les expositions au profit des prisonniers de guerre pendant le 2ème conflit mondial ou encore, plus récemment, celles pour le téléthon.
Bien sûr, aujourd'hui, il y a Internet et surtout les réseaux sociaux qui n'existaient pas il y a quelques années. Il y a aussi ces informations, bonnes et fausses, fiables et non vérifiables qui circulent vite et débordent nos frontières Mais cela ne devrait pas empêcher la philatélie d'être l'un de ces liens sociaux dont les hommes ont tant besoin. Le plaisir de se voir, de discuter, de montrer et de partager ne devrait peut-être pas être la solution à tout mais un des remèdes à cette forme d'abandon à laquelle nous assistons aujourd'hui. A noter que la FFAP fêtera son centenaire avec l'édition d'un ouvrage dont la sortie est en vue à Moulins (Allier) vers la fin octobre.

Et s'il n'y a pas de remplaçant ?
Eh bien, cherchons-en un.
(*) "No time to die", titre français du 25ème film de la saga des : James Bond à l'affiche des salles de cinéma à l'automne 2021.
Michel Melot, Rédacteur en Chef
Une presse Chambon pour l'imprimerie Enschedé
Chambon est le fabricant de presque toutes les rotatives à bobines utilisées par la France au siècle dernier pour l'impression de ses timbres-poste, en commençant par la typographie depuis les années 1920, puis pour la taille-douce dans les années 1930 et plus tardivement pour l'héliogravure dans les années 1960. Pour ce dernier mode d'impression, arrivé sur le tard dans nos ateliers pour les raisons que l'on sait, Chambon était pourtant, après la Seconde Guerre mondiale, un fournisseur de rotatives éprouvées présentant de nombreux avantages d'économie de main-d'oeuvre, des dispositifs de perforation particuliers en ligne, etc. Nous vous avons déjà parlé d'un certain nombre d'imprimeries étatiques étrangères qui s'étaient équipées de rotatives Chambon dès les années 1950. Nous reprenons cette chronique avec les acquisitions et les projets de la célèbre imprimerie Privée, Johan Enschedé & Zonen.
Chine : de l'Empire à la guerre civile (2ème partie)
L'auteur a choisi de faire commencer cette balade en Chine au milieu du XIXème siècle. Un parti pris qui donnera l'envie de collectionner ce pays aux philatélistes qui savent certaines raretés des périodes classique et moderne très recherchées. Pour plus de commodités, ce grand sujet a été divisé en deux. Cette première partie n'est qu'une mise en bouche.
Suisse : Les vignettes des premiers meetings d'aviation
Dès 1909, on assiste en Suisse à l'organisation de nombreux meetings aériens dans les différentes régions du pays, et où volent des avions achetés par quelques pilotes. Pour financer ces meetings, des vignettes sont émises et vendues par les organisateurs. Les amateurs d'aviation y accourent, et les collectionneurs s'empressent de coller ces vignettes sur des cartes spéciales. Elles sont devenues les pièces emblématiques de l'histoire de la poste aérienne en Suisse.
Indes néerlandaises : La Wilhelmine "coloniale"
Voici la suite de l'étude sur les timbres de l'Inde néerlandaise commencée dans notre numéro 242 de mars 2022.
Charles Van den Born : les tribulations d'un aviateur belge en Indochine
Le 10 décembre 1910, le vol de Charles Van den Born sur son biplan Farman au-dessus de Saïgon devant 150.000 spectateurs accourus de toute la Cochinchine fut une date marquante célébrée régulièrement dans les décennies suivantes.
Cartes postales : Nos chères abeilles
Les cartes postales photographiques les plus anciennes relatives à l'apiculture datent des premières années du 20ème siècle. Elles s'échelonnent tout au long de la grande période de la carte postale illustrée. Nombre de ces cartes ont un caractère commercial, les photographies des ruchers et des manipulations auxquelles se livrent les apiculteurs constituant de belles images publicitaires. En même temps, ces vues ont fréquemment un contenu familial, le métier s'exerçant en famille et se perpétuant d'une génération à l'autre.
Répertoire des Daguin des bureaux français
XXXVIII. Le département de l'Isère

Italie 1965 : Vingtième anniversaire de la résistance
1965 marque le vingtième anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale. De nombreux États européens émettent des timbres pour célébrer leur participation au conflit. L'angle commémoratif varie. Après l'URSS et la célébration de la Grande guerre patriotique (TM no 224) et la Grande-Bretagne qui avait choisi le 25e anniversaire de la Bataille d'Angleterre (TM no 223), nous en venons à l'Italie et à la série intitulée Vingtième anniversaire de la résistance.
Les bavardages d'Aristote : Et si j'étais postier à Port Lockroy
Le simple fait d'avoir placé une annonce de recherche de personnel pour novembre 2022 à mars 2023 sur Twitter a suffi pour que de nombreux journalistes du monde entier parlent de cette base britannique située en Antarctique ! Qui, en effet pourrait s'intéresser à cette île Goudier découverte vers 1904, au large de la péninsule antarctique hormis les nombreux amateurs du thème polaire ou plus exactement tous ceux - et ils sont nombreux qui s'intéressent au pôle Sud ?
Eh bien votre vieux philosophe de service est allé voir cette fameuse annonce d'emploi qui est on ne peut plus réelle et il peut même vous dire qu'elle a été postée le 4 avril dernier et qu'au moment où vous lirez ces lignes, elle sera - c'est dommage devenue obsolète.
L'UKAHT (United Kingdom Antarctic Heritage Trust) est une organisation environnementale et humanitaire qui a la charge de cette ancienne base construite par les militaires britanniques à partir de février 1944 et qui porte le nom d'un politicien français Edouard Lockroy, ancien ministre de la Marine, volontariste et expansionniste et même défenseur de la tour Eiffel. Reconstruite en 1996, escale (durant les étés austraux) pour de nombreux navires touristiques (Jusqu'à deux bateaux par jour), elle est tenue par trois ou quatre personnels: un chef de base, un adjoint (également postier) et un responsable de la boutique de souvenirs, outil indispensable pour récolter des fonds en vue de l'entretien de ce qui est devenu aujourd'hui un véritable musée.
Le « bureau de poste des manchots » ainsi nommé car il se trouve au beau milieu d'une colonie de manchots papous (qui semble se trouver la depuis 1985) fait le bonheur des touristes puisque pas moins de 70 000 cartes et autres y sont expédiées dans plus de 100 pays chaque année ! Application pack, traduisez le document renseignant tous les aspects et les conditions requis pour pouvoir travailler là-bas comprend pas moins de huit pages. On y apprend que le confort est « basique » et que chaque personnel dispose d'une chambre (style hôtel) donnant accès sur la cuisine/living/pièce commune. Une salle de bain (sans eau courante ni douche) est également installée. Il est fortement conseillé de se rendre sur les bateaux de tourisme lorsqu'il y en a ... sinon, il faut attendre deux semaines ! Pas de toilettes non plus ! Pour l'électricité, il faut également économiser seul l'équipement essentiel est toléré. Pas d'internet pas de téléphone portable, bref, ce n'est pas le job temporaire rêvé qu'auraient pu imaginer les amateurs. Le salaire est de 1 250 livres par mois, c'est-a-dire 1 500 euros environ. Ce n'est certes pas beaucoup mais n'oubliez pas que vous étés également nourri et logé et que les vêtements polaires sont également fournis. Les voyages aller et retour sont également payés de même que l'entraînement et les déplacements en Grande-Bretagne.
Et si vous n'êtes pas un ressortissant britannique, attendez-vous à ce que l'on vous demande si vous possédez les autorisations nécessaires.
Si après tout cela vous vous sentez fin prêt à tenter l'aventure - ah, j'oubliais: il faudra également compter les manchots, les poussins et les oeufs pour les besoins d'une étude environnementale - vous n'avez plus qu'a remplir le formulaire d'inscription et l'expédier. Les sélections auront lieu les 19 et 20 mai par téléphone. La période d'entraînement est prévue du 15 au 21 octobre quant au départ, c'est pour fin-octobre début novembre !

Quant à moi, je pense que je vais rester ici avec vous. Je suis devenu vraiment trop vieux pour ces aventures lointaines et pittoresques !

voir le site Cliquez ici pour consulter le site de Timbres Magazine

Voir également :
les autres titres


la presse philatélique française



Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques