www.philatelistes.net - La presse philatélique écrite
Site officiel du Groupement Philatélique France-Scandinavie
Site Officiel du Groupement Philatélique France-Scandinavie.
Toute la Philatélie Scandinave. Catalogue en ligne gratuit des timbres de scandinavie. Ventes à prix net. Echanges.

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

La presse philatélique écrite


l'Echo de la Timbrologie
décembre   2018

cliquez ici pour plus d'informations sur  l'Echo de la Timbrologie

Numéro 1934 - Décembre 2018 ÉDITORIAL : Des ponts et des toits

(Sophie Bastide-Bernardin)
Actualités
- Grands prix de l'art philatélique 2018. Le mardi 23 octobre 2018, s'est réuni dans les locaux de la CNEP (Chambre syndicale française des Négociants et Experts en Philatélie), rue Drouot, à Paris, le jury des 68es Grands Prix de l'Art philatélique. Présidé par François Farcigny, il était composé d'une vingtaine de personnalités.
- images de la Grande Guerre
- le sort de Fiume après la Grande Guerre

Autocollants
- Les toits gris de Paris
- Un nouveau souffle pour les asthmatiques
- Centenaire de l'armistice (1918-2018)

TOUT PHOTO : Philatélie des archipels français d'Océanie
Chaque année, les postes de Nouvelle-Calédonie, de Polynésie et de Wallis-et-Futuna gagnent en visibilité dans la métropole à l'occasion du Salon philatélique d'automne. La veille de son ouverture, le club le Cagou organise une Journée océanienne pour tous ses adhérents. Les opérateurs postaux des trois entités sont invités à s'y exprimer, notamment pour présenter leurs projets et faire un point sur les émissions passées.
- La journée océanienne
- Les trois postes océaniennes sur le salon philatélique d'automne
- Le dévoilement du timbre "Michel Rocard"
Rencontre : évocation à trois voix du double anniversaire de Vaccari
L'an dernier, la maison italienne de négoce et d'édition philatélique Vaccari a célébré ses quarante ans d'existence. En 208, c'est un double anniversaire, les trente ans de Vaccari Magazine et les quinze ans de son site internet d'information au quotidien - Vaccari News -qu'elle fête. L'occasion pour nous de poser quelques questions à son fondateur, Paolo Vaccari, à sa responsable éditoriale et P.d.- g., Valeria Vaccari, et au rédacteur en chef de Vaccari News, Fabio Bonacina.
TOUT PHOTO : Un peps contagieux à Périgueux lors de Timbres Passion
Heureux qui, comme Jean-Marie Valdenaire, président de l'Amicale philatélique de Dordogne, a tenu un beau pari, celui de faire au cours du « dernier week-end d'octobre 2018, une philatélie dynamique et festive », ainsi qu'annoncé dans son allocution d'inauguration. Quinze jours après sa superbe manifestation à Périgueux, nous l'avons rencontré sur le Salon philatélique d'automne, à Paris. L'heure était au bilan. Timbres Passion 2018 a ainsi accueilli deux mille cinq cents visiteurs. Les participants aux deux championnats adultes - classe ouverte et maximaphilie - et aux compétitions Jeunesse ont vu s'abattre sur eux une pluie battante de médailles - dont trois en or. Cet événement a été un succès en terme d'organisation locale et fédérale. La jeunesse philatélique de France l'a vécu comme un rendez-vous énergisant, voire euphorisant. Garçons et filles ont relevé le défi de la compétition avec sérieux, bonne humeur et fair-play.
Multimédia : Vaccari News : La philatélie en temps réel
"Vaccari News, la philatélie on-line au quotidien", telle est l'une des accroches de ce site internet, en italien, dont la direction éditoriale a été confiée, dès l'origine (en mars 2003), par la maison Vaccari au journaliste Fabio Bonacina. Et "tous lesjours" n'est pas une façon de parler mais vraiment du lundi au dimanche inclus! Une grande variété d'informations sont abordées dont les dernières découvertes en philatélie traditionnelle - spécialité de la maison Vaccari depuis ses débuts -, en histoire postale, en thématique ou dans d'autres domaines de collection. Les nouveautés de la sphère italienne comprenant Saint-Marin, Vatican et Ordre militaire souverain de Malte - sont présentées en avant-première et une sélection est faite des dernières curiosités philatéliques étrangères. Tous les grands événements philatéliques, toutes les sorties éditoriales importantes sont également annoncées.
Voir : www.vaccarinews.it
TOUT PHOTO : Un salon philatélique d'automne en demi-teinte
Cela s'est peu ressenti sur les deux premiers jours et à peine sur le troisième... Toutefois, le Salon philatélique d'automne accuse une baisse sensible de sa fréquentation, en 2018, avec 8000 visiteurs au total, soit 4000 en moins que l'an passé - chiffres de la Chambre syndicale française des négociants et experts en philatélie. Compte-rendu en images de ce rendez-vous parisien qui continue néanmoins à exercer un fort pouvoir d'attraction sur les collectionneurs !
Une nouveauté du Monde : Ultime commémoration
Le centenaire de la Grande Guerre a très largement inspiré les opérateurs postaux. En cette dernière année commémorative, un bloc-feuillet émis par la poste de Saint-Marin dès le 16 octobre se distingue par son originalité. Cet objet philatélique a le bon goût de reprendre trois timbres-poste à surtaxe de 1918. Leurs bénéfices étaient reversés au profit des volontaires de la Première Guerre mondiale - combattant aux cotés des italiens - et cela alors même que la petite République s'était déclarée neutre dans le conflit.
Découverte : Les ponts, de beaux ouvrages pour de nombreux thèmes (2/2)
Dans cette seconde partie, nous aborderons le développement des techniques et d'un savoir-faire à grande échelle, ainsi que la spécialisation de corps de métier dans le secteur des ponts. Nous nous pencherons sur plusieurs catégories d'ouvrages: les aqueducs, les ponts mobiles mais aussi ceux de tous les records.
Histoire : 1918, de l'aéronautique militaire à l'armée de l'air
Dans les derniers mois de la Grande Guerre, l'aéronautique militaire prend une place stratégique de plus en plus importante au sein des armées européennes. Retour cartophile et iconographique sur cette nouvelle arme et sur les premiers combattants du ciel.
Étude : Les tarifs des imprimés sous bandes du 1er septembre 1871 au 30 avril 1878
Les trois tarifs qui se succèdent entre 1871 et 1878 ne durent pas très longtemps. Aussi, les pièces sont peu communes et les envois lourds particulièrement difficiles à trouver.
Polaires : En Terre-Adélie, fin de la campagne d'été 2015-2016
Alors que le retour est imminent pour les campagnards de Concordia, une évacuation médicale s'impose, la veille de l'arrivée à Cap Prud'Homme. A Dumont-d'Urville, Madame le Préfet inaugure une station capable de détecter des essais nucléaires et de les géolocaliser. Ce sera la dernière cérémonie officielle de la saison...

voir le site Cliquez ici pour consulter le site de L'Echo de la Timbrologie

Voir également :
les autres titres
Timbres Magazine
décembre   2018

cliquez ici pour plus d'informations sur  Timbres Magazine

Numéro 206 - Décembre 2018 ÉDITORIAL : Un hors-série à s'offrir
Ce fut un plaisir de vous rencontre durant les quatre jours du Salon d'automne. Un rendez-vous précieux car vous nous donnez des idées d'articles, faites part de vos collections et vos encouragements constituent notre carburant (non taxé celui-là). Vous aimez les voyages, à commencer par ceux que vous avez réalisés sur la terre ferme. Certains d'entre vous arpentent les chemins qui mènent à Saint Jacques de Compostelle, à Rome (quatre mois à pieds tandis que d'autres se rendent à Zanzibar en Thaïlande (durant un an) ou encore à Oman. Chacun des voyages que je viens d'évoquer a débouché sur une collection. Un lecteur quant à lui, chauffeur routier part toujours avec ses albums et échange ses doubles aux quatre coins de l'Europe. Comme dirait Fabrice Luchini, c'est énorme. Toutefois, l'immense majorité des lecteurs ne voyage qu'au travers des albums avec une incroyable curiosité et un enthousiasme qui jamais ne faiblit.
On ne peut pas tout connaître et nous butons périodiquement sur des timbres du monde entier que nous ne parvenons pas à identifier. Les catalogues s'avèrent indispensables mais encore faut-il tous les avoir. Et même en pareil cas ce n'est pas facile de s'y retrouver, voire impossible lorsqu'il s'agit de vignettes. La rubrique "Réponse à tout" en est l'illustration car bien souvent la clé de l'énigme se trouve dans un ouvrage épuisé, édité en 1963. Il s'agit de l'incontournable livre de Georges Chapier Les timbres de fantaisie et non officiels. Pour répondre à ces attentes, questionnements, nous allons réaliser plusieurs hors-séries. Véritables atlas des émissions philatéliques, le premier tome traite uniquement la lettre "A" tant il est vrai que les pays ou territoires sont nombreux. Il débute par les noms suivants qui n'évoquent pas grand-chose à la plupart des philatélistes, spécialistes mis à part : A CHENG (Acheng, Mandchourie), A YUNG CHENG (Arong Qi, Mandchourie), AACHEN
(Aix-La-Chapelle, Allemagne), AALBORG (Danemark), AALESUND (Norvège), AARAU (Suisse), AARHUS (Danemark), ABD AL KURI (Yémen).
Comme vous le constatez, nous abordons non seulement les émissions des pays, les vignettes du Chapier et bien d'autres encore non répertoriées dans cet ouvrage ainsi que les postes locales, les timbres émis par les villes, etc. à l'exception des fiscaux. Idéalement pour chacun des noms listés figure en iconographie un ou plusieurs timbres facilitant l'identification. A l'instar de l'excellent ouvrage de Jacques Delafosse Le dictionnaire des émissions philatéliques que nous avons publié en 2004, on trouve des rappels historiques et géographiques venant en appui des repères philatéliques. Le propos est volontairement succinct, nous allons à l'essentiel. Les illustrations sont nombreuses avec outre des timbres, des photos, des cartes postales mais aussi de nombreuses cartes géographiques et pour la lettre "A", celles situant les grandes frontières de l'Afrique coloniale. Une maquette aérée, plaisante comme pour les précédents hors-séries, apporte un grand confort de lecture. A notre connaissance, aucun ouvrage comparable n'a été publié, en France comme à l'étranger.
Lors du Salon d'automne, vous avez réservé un accueil enthousiaste à ce projet bien avancé. Nous allons donc publier le premier tome courant janvier. Les articles rédigés pour Le dessous des timbres figureront dans le mensuel à l'instar de ce mois-ci avec le stratégique détroit d'Ormuz. Les fêtes approchant, n'hésitez pas à vous offrir le prochain hors-série qui passionnera aussi vos proches, même s'ils ne sont pas philatélistes. L'ouvrage se veut en effet grand public, ouvert à tous les curieux et se dévore comme un bon roman. C'est finalement toute l'histoire du monde et de la philatélie qui vous attend. Bonne lecture et merci pour votre fidélité
Retour sur le salon d'automne
Le 72e Salon Philatélique d'Automne 2018 n'a pas rencontré l'engouement escompté. Le nombre de visiteurs se situe à un peu plus de 8000 contre 12000 l'année dernière et 19000 lors de Paris-Philex 2018. A la différence de nos Marianne, il n'y a donc pas eu de surcharge (de visiteurs) ce qui ne doit pas occulter des éléments très positifs dont une ambiance chaleureuse.
Le congrès de l'Union Postale Universelle de 1947
Lorsque se tient, à Buenos Aires, le onzième congrès de l'Union Postale Universelle, en 1939, le rendez-vous du congrès suivant est déjà pris. Ce sera à Paris en 1944. Mais la Seconde Guerre Mondiale bouleverse ces plans. Il faudra attendre la sortie du conflit et l'instauration d'une certaine stabilité internationale pour que se tienne le douzième congrès. Celui-ci a lieu à la fin du printemps 1947, au Grand Palais. Il permet aux différents états de travailler sur les relations postales internationales, et c'est aussi l'occasion pour la Poste française d'émettre cinq timbres spécifiques, dont la première émission de poste aérienne affichant une faciale vertigineuse de 500 anciens francs.
Petits varia autour des déboursés manuscrits
La collection des marques de déboursé peut s'appuyer sur différents critères comme couleur, département, motif, multiples etc. Deux grandes catégories les réunissent tous, qu'ils soient au tampon ou manuscrits. Ces dernières sont alors bien moins détestables et parfois difficiles à déchiffrer.
Les timbres modernes du continent africain
S'il est le continent sans doute le moins collectionné pour ses pays, le continent africain n'en est pour le moins pas inintéressant : entre émissions fleuves et émissions locales, certains timbres pourtant récents sont (devenus) totalement introuvables, pour la plus grande excitation des collectionneurs avertis qui peuvent passer des mois, voire des années avant de dénicher la pièce convoitée.
En 1948, Paris accueillait l'Assemblée générale des Nations-Unies
Trois ans après avoir été fondée au cours de la Conférence des Nations Unies de San Francisco (Etats-Unis) en 1945, l'ONU tenait son Assemblée générale à Paris, au Palais de Chaillot. C'était en 1948, il y a donc soixante-dix ans. Ce fut un événement politique international important, notamment avec l'acceptation de la « Déclaration universelle des droits de l'homme ». Mais ce fut également un événement philatélique et postal majeur, avec l'émission de deux timbres-poste et l'utilisation de plusieurs cachets d'oblitération par le bureau de poste temporaire.
Carnets de 2017 : Les carnetistes à la fête !
Les carnétistes auront été à la fête en 2017, la présentation des timbres-poste en carnet étant devenue un mode de diffusion de plus en plus important depuis quelques années. En revanche, la multiplication des livrets « de luxe » ou « de prestige » destinés ouvertement aux philatélistes, et, surtout, à alléger leur portefeuille, semble inquiétante, et risque d'en décourager plus d'un. La Grande-Bretagne, initiatrice dès 1969 de ces carnets, vient d'ailleurs d'en inventer une nouvelle catégorie, encore plus dispendieuse, comme nous le verrons.
Ormuz : un détroit sous haute tension
Ce timbre émis par l'Iran en 1988 ne manque pas de surprendre tant il ne laisse aucune ambiguïté sur ce qu'il représente. Il évoque un événement dramatique qui s'est produit au-dessus du très stratégique détroit d'Ormuz. Une zone où se sont déroulés de violents conflits opposant notamment l'Iran et l'Irak entre 1980 et 1988. Aujourd'hui encore, Ormuz demeure une zone de tension, l'Iran menaçant fermer le détroit si les Américains décidaient le blocus de ses exportations pétrolières.
Les carnets modernes : l'ère des carnets ouverts
Dans la famille des carnets modernes, nous vous avons amplement parlé récemment des carnets fermés à couverture rigide pour distributeurs et guichets. Mais la présentation des carnets va encore évoluer et de nouveaux modes de distribution vont voir le jour.
Timbres personnalisés : comment s'y retrouver ?
Parfois vertement critiqués par les puristes, souvent méconnus d'une grande majorité des collectionneurs, les timbres personnalisés renvoient à une question lancinante: faut-il les collectionner ? Petit tour d'horizon de ces timbres sortant du programme philatélique mais que l'on retrouve tant dans le catalogue Yvert que Spink Maury.
Thématique : New York, New York !
Entraînés par nos timbres, partons pour New York, depuis la fondation de New Amsterdam jusqu'à nos jours en passant par les grandes étapes de l'histoire américaine
La perception de l'impôt sur le revenu par voie de timbres
C'est par une loi du 31 juillet 1917 que furent soumis à l'impôt sur le Revenu les intérêts et arrérages des créances, dépôts et cautionnements. La retenue à opérer sur les sommes soumises à cet impôt, par les organismes d'investissements (banques, notaires, etc.) fut initialement de 5 %. Cette retenue fut perçue, en vertu du décret du 20 décembre 1917, par le recours à des timbres spéciaux créés pour être apposés et annulés sur les créances portant intérêt.
Cartes postales : Une si jolie Marianne
Chers lecteurs de Timbres magazine, votre revue vous a tout dit sur les timbres-poste de la République à l'effigie de Marianne depuis sa première apparition jusqu'à la dernière création de cette figure emblématique. Voici un autre chapitre de cette histoire. Il concerne les cartes postales illustrées parues sur le même sujet
La chronique de Socrate : Soyons tous des colibris !
Dans ma chronique d'octobre dernier je titrais « Soyons optimistes! » alors que je débutais par un constat peu réjouissant de la situation actuelle. Pour faire court et par provocation, je laissais entendre qu'à continuer ainsi les philatélistes devenaient une espèce en voie de disparition et que dans quelques années on les réunirait tous dans une cabine téléphonique, si tant est qu'il en existât encore. Même la Chine semble être touchée par cette désaffection bien qu'il faille relativiser, la seule ville de Shanghai compte tout de même 2 à 3 millions de collectionneurs. J'achevais mon propos en disant que ce qui me rendait optimiste, c'était que notre discipline était d'une incroyable richesse et que par ailleurs les efforts déployés par les clubs, l'Adphile, ses partenaires ainsi que des collectionneurs à titre individuel débouchaient sur des résultats encourageants. Si notre passion était de collectionner des boîtes de conserve ou des paquets de cigarettes usagés (il en existe un en Chine), je serais un peu plus circonspect.
Lors du dernier Salon d'automne, trois jeunes sont venus au stand de Timbres magazine pour repartir avec un large sourire. Comme l'on s'en doute, nous ne leur avons pas donné un cours sur les Classiques de France ou sur les oblitérations Petits et Gros chiffres mais tout simplement offert une pochette de timbres bien garnie. Ils avaient entre les mains de vrais objets qui les changeaient des jeux vidéo, lesquels à l'usage peuvent lasser. Contrairement à ce que j'entends parfois, peu d'enfants souhaitent être complets, acheter tout ce qui est émis par Phil@poste. Ils raisonnent en fonction de leurs coups de coeur, du visuel du timbre. Ceux dédiés et sport sont très prisés.
Autre idée que nous leur avons suggérée: collectionner quelques timbres de leur année de naissance une bonne façon de débuter avec un budget limité. Timbres magazine s'est rendu dans des écoles à l'occasion du Concours presse junior organisé par l'Adphile et ici encore l'accueil a été excellent. L'intérêt pour le timbre est bien réel, encore faut-il qu'ils le connaissent, apprennent à le collectionner. Notre passion souffre indéniablement d'un déficit de communication. Un constat que l'on peut aussi dresser pour les adultes. Toujours Porte de Champerret, une personne d'une bonne quarantaine d'années nous a demandé comment se remettre à la collection qu'il avait abandonnée à l'adolescence. Sa démarche était authentique, volontaire, mais nous nous sommes vite rendu compte qu'il lui fallait réactualiser ses connaissances lorsqu'il nous a demandé où l'on pouvait acheter le catalogue Thiaude!
C'est un peu comme si vous vous rendiez aujourd'hui dans une grande surface « high tech » pour vous procurer un Minitel. Le stand Yvert n'étant pas bien loin du nôtre, nous l'avons l'aiguillé chez cet éditeur. Un autre visiteur est passé nous voir, il avait hérité de la collection de son père et ne savait pas comment la reprendre. Visiblement elle comportait des pièces rares de France comme des colonies, notre interlocuteur nous apprenant qu'il disposait de certificats et des prix d'achat, lesquels semblaient conséquents. Perdu, découragé devant le nombre de timbres à classer, nous lui avons prodigué quelques conseils de bon sens. Je ne vous surprendrai pas en vous disant que nous lui avons également suggéré de lire le magazine et les différents ouvrages édités par Timbropresse.
A ce propos, l'idée de la nouvelle collection de hors-série évoquée dans l'éditorial me semble excellente. Orientés vers le grand public, bien que le contenu demeure très philatélique, je suis prêt à parier que ces magazines connaîtront un vrai succès. Ils permettront à Gauthier Toulemonde de reprendre le chemin des rédactions comme ce fut le cas pour le no l. Des interviews avaient été données dans la presse écrite, à la radio et à la télévision à des heures de grande écoute.br / Communiquer s'avère aujourd'hui indispensable pour aller à la rencontre d'un nouveau et large public. C'est la raison pour laquelle l'Adphile a prévu pour 2019 les services d'un attaché de presse pour la FFAP et la CNEP. La communication doit se porter tant vers les jeunes que les adultes d'une quarantaine d'années. Nous le savons tous, la plupart des enfants que nous intéresserons au timbre arrêteront à l'adolescence pour ne reprendre que dans une trentaine d'années. Ils n'assureront donc pas eux seuls le renouvellement qui est nécessaire aujourd'hui. Il faut donc prioritairement compter sur les « jeunes adultes ».
Au-delà de la communication institutionnelle, c'est à chacun à son niveau d'oeuvrer comme dans la légende amérindienne si chère à Pierre Rabhi: « Un jour, il y eut un immense incendie de forêt Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s'activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit: « Colibri! Tu n'es pas fou ? Ce n'est pas avec ces gouttes d'eau que tu vas éteindre le feu !» Et le colibri lui répondit: « Je le sais, mais je fais ma part.» ». Devenons tous des colibris communicants!

voir le site Cliquez ici pour consulter le site de Timbres Magazine

Voir également :
les autres titres


la presse philatélique française



Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques